Biographie

Trompettes, opérettes et Nuits en Tunisie

Suzanne  Tremblay est en amour avec la musique depuis sa plus tendre enfance, qu’elle a passée à Saguenay, Québec.

À l’adolescence, elle étudie la trompette classique. Quelques années plus tard, elle occupe la chaise du cor français dans l’Orchestre Philharmonique de La Baie, et chante dans une troupe de théatre lyrique de Saguenay.

Après cette phase  de formation ‘classique’ elle passe à la musique populaire et au rock. C’était à prévoir.

Elle se mêle à un band local (Pause Café) et pendant dix ans, elle et son amie Viviane Murray, chanteuse et perclussioniste, en seront les ‘front-woman’.

Le band a passablement de succès et se retrouve, pendant trois années, à ‘faire’ le Capitole de Québec, dans le cadre du spectacle-bénéfice que Centraide monte chaque année. C'est là qu'elle y rencontre son complice sur scène et dans la vie - Daniel Lapierre, guitariste.

Tout ce jazz

C’est depuis 2005 que Suzanne s’adonne au jazz avec passion. Elle a roulé sa bosse dans le circuit des salles de jazz de Montréal avec ses prestigieux complices.

À l’été 2006, sur l’invitation du batteur Pierre Tanguay, elle se produit à un séminaire de jazz au Camp musical du Saguenay-Lac-St-Jean. Suzanne a alors la chance de rencontrer quelques-uns des meilleurs musicien(ne)s de jazz du Québec.

Ils vont se retrouver l’année d’après pour une ‘gig’ à un concert-bénéfice pour la recherche sur le cancer du sein au Lion D’Or de Montréal. Et ça n’a pas arrêté depuis.